Un petit réacteur, contenant 1 g de carburant en poudre de nickel, a été testé pendant 32 jours

 

Le 8 octobre 2014 est en effet sorti le rapport indépendant tant attendu sur la production d’énergie pendant plusieurs semaines sans arrêt du réacteur E-Cat de Andrea Rossi.

Ce rapport est signé par Giuseppe Levi de l’Université de Bologne, Evelyn Foschi de Bologne, Bo Höistad, Roland Pettersson et Lars Tegnér de l’Université d’Upsala en Suède, et par Hanno Essén du Royal Institute of technology de Stockholm, également en Suède.

Il est disponible ici

http://www.sifferkoll.se/sifferkoll/wp-content/uploads/2014/10/LuganoReportSubmit.pdf

D'après http://quanthomme.free.fr/qhsuite/2014News/Nouv09102014ECat%20de%20Rossi%20Confirmation.htm

D'après http://quanthomme.free.fr/qhsuite/2014News/Nouv09102014ECat%20de%20Rossi%20Confirmation.htm

L'expérience s'est déroulée en 2 phases:

1:Une première de 10 jours

2:Une deuxième de 22 Jours

 

La photo ci-contre, tirée du rapport, montre le réacteur au centre, en céramique. Les trois tubes creux en céramique à chaque bout servent à isoler électriquement et thermiquement les fils d’alimentation du réacteur (éléments chauffants). Le réacteur a 2 cm de diamètre par 20 cm de longueur.
 

Fusion froide : le chat (E-Cat) est enfin sorti de sa boîte et le mythe devient réalité?

Dans la première phase de l’expérience, le réacteur a dégagé 3,2 fois plus d’énergie sous forme thermique que l’énergie électrique fournie,

Puis, au 10e jour, après avoir augmenté la puissance de l’élément chauffant,  il s’est dégagé 3,6 fois plus d’énergie thermique que l’énergie électrique fournie.

 

La puissance nette dégagée (puissance totale dégagée moins la puissance électrique fournie) tout au long de l’expérience est illustrée ci-contre (tiré du rapport).

 

 

Fusion froide : le chat (E-Cat) est enfin sorti de sa boîte et le mythe devient réalité?

3,6 fois plus d’énergie sous forme thermique que l’énergie électrique fournie ne correspond pas à la limite de la technologie, mais plutôt à une valeur minimale. Les expérimentateurs n’ont pas voulu pousser le réacteur à fond mais plutôt obtenir des résultats stables avec un fonctionnement sécuritaire. L’an dernier un E-Cat avait fondu (contenant en acier), car l’énergie dégagée était trop grande.
 

 

La source de l’énergie dégagée est définitivement d’origine nucléaire, puisque l’analyse du carburant en poudre avant et après les 32 jours montre sans équivoque que plus de 90 % des isotopes légers du nickel ont été transformés en isotope lourd pendant le fonctionnement du réacteur

Mais ce qui est incompréhensible (pour le moment) c’est le fait que ces réactions nucléaires  n’émettent pas de radioactivité pendant la réaction, et que la poudre métallique n’est pas radioactive après 32 jours (pas de déchets radioactifs).

 

C’est donc une énergie extrêmement propre dont les carburants sont très abondants et bon marché. Avec 1 kg de nickel on peut chauffer une maison unifamiliale pendant 200 ans!

Tag(s) : #environnement-santé
Google+