« Si elle vous dit qu’elle a gagné le procès Aymeric, vous pouvez la croire tout de même ? » « Non justement, j’ai tendance à ne pas forcément croire ce que dit Caroline Fourest », répond Aymeric Caron à Laurent Ruquier à l’origine de la question.

Cet échange s’est fait lors du clash qui a opposé le chroniqueur de On n’est pas couché et l’essayiste. Celui-ci, annoncé depuis plusieurs jours et diffusé samedi 2 mai, a fait suite à l’évocation du procès pour diffamation perdu en première instance par Caroline Fourest en octobre 2014 après une chronique sur France Culture en 2013 mettant en cause la véracité d'un témoigne d'une victime d'islamophobie à Argenteuil, en région parisienne.

Et Aymeric Caron a bien raison de ne pas vouloir croire sans vérification préalable la parole de Caroline Fourest, qui a assuré sur le plateau de l’émission qu’elle a gagné le procès en appel. Or rien n’est plus faux, affirme Me Hosni Maati, l'avocat de Rabia Bentot : l’affaire est en cours et aucune décision n’a été rendue ces dernières semaines pour trancher en faveur de l’une ou l’autre partie. « Le dernier acte effectué dans cette procédure est une sommation de communiquer le 8 avril dernier », fait part Aymeric Caron dans une tribune à Mediapart le 1er mai.

Si Caroline Fourest avait bel et bien été blanchie de cette accusation, pourquoi n'a t-elle alors pas communiqué dessus ? Elle ne déclare s'être « affranchie de cette plainte ridicule » sur son blog qu'après son passage à l'émission enregistrée. La condamnation en première instance que Saphirnews avait révélée n’avait suscité à l’époque que très peu d’intérêt médiatique. Pourtant, elle en dit long sur les méthodes de l’essayiste pour faire valoir ses points de vue.

Le « mensonge de trop », des mots d'Aymeric Caron, est immortalisé sur ONPC. Mais loin de se démonter, Caroline Fourest, défendu par Laurent Ruquier, accuse son détracteur d’éplucher « toutes les poubelles d’Internet » après l'avoir traité de « con ». « Je ne discute pas avec quelqu’un qui insulte les autres comme vous venez de le faire à mon égard. Vous êtes dans la négation absolue du débat », déclare peu après le chroniqueur, qui sera remplacé à la prochaine saison par l'écrivain Yann Moix.

D'après http://www.saphirnews.com

Tag(s) : #politiques
Google+